fbpx

Alteas – Les causes de violation de données sont multiples

Les entreprises peuvent subir des attaques externes comme internes

Riskattitude nous sensibilise sur les risques que peuvent subir les entreprises. Si ces derniers temps, les attaques pirates et les virus ont touché le monde entier, il n’en reste pas moins que les attaques internes à l’entreprise demeurent un risque important.

En hausse de 50% par rapport à 2016, les actes de piratage et les logiciels malveillants restent les principales causes des violations de données que l’assureur spécialiste a eu à gérer au cours du premier semestre 2017. Elles représentent 32% des 1330 incidents dont ont été victimes les clients de Beazley pendant cette période. Mais juste derrière, les failles accidentelles causées par l’erreur d’un collaborateur ou les violations de données contrôlées par un fournisseur tiers restent également des causes majeures de perte (30% des incidents).

Dans le secteur de la santé, les divulgations involontaires (courriels ou fax adressés à un mauvais destinataire ou documents jetés dans des conditions inadéquates) ont continué d’être la principale cause des pertes, relève Beazley. Elles ont occasionné 42% des violations de données dont le secteur a été la cible au cours des six premiers mois de l’année 2017, une part semblable à celle observée sur la même période en 2016. Les établissements financiers sont également très touchés. Les failles accidentelles gérées par Beazley chez ce type d’acteur (envoi de coordonnées bancaires ou d’informations personnelles au mauvais destinataire) ont progressé de 29% contre 25% il y a un an.

Lire la suite sur Riskattitude.net…