fbpx

Alteas – Le rôle du Risk Manager dans l’entreprise

Les entreprises se tournent de plus en plus vers des experts des risques cyber

Face à la montée des risques liés à l’informatique et internet, les responsables des risques au sein des entreprises se spécialisent de plus en plus dans la cyber sécurité.

Mieux reconnu, plus stratégique, moins masculin, aussi. Le portrait du « risk manager » dressé par le cinquième baromètre établi par l’Amrae confirme les grandes tendances des dernières éditions mais laisse aussi poindre quelques nouveautés intéressantes pour cette profession encore récente au sein des entreprises.

Ainsi, la proportion des risk managers gérant exclusivement les assurances et la prévention a continué de diminuer (42% en 2013, 31% en 2015 et 24% en 2017) au profit des « exclusivement ERM », c’est-à-dire des responsables de la gestion de globale des risques de l’entreprise (40% en 2017 contre 31% en 2015).
Les profils mixtes – gérant à la fois les risques et les assurances – sont restés stables : 38% en 2015 et 36% en 2017. « L’importance des risques émergents, ainsi que la structuration croissante des entreprises, explique ce développement des profils ERM purs. Parallèlement, un nombre croissant d’entreprises choisissent aujourd’hui d’externaliser la gestion de leurs sinistres à des partenaires extérieurs », estime François Malan, vice-président de l’Amrae.

>>> En savoir plus sur les risque de l’entreprise <<